Comprendre

Le RGE, vous connaissez ?

 

Si vous avez réalisé récemment des travaux, si vous en prévoyez, ou simplement sur le camion d'un artisan ou au détour d'une publicité, vous aurez probablement remarqué cette mention RGE !

 

RGE comme Reconnu Garant de l'Environnement.

 

Cette mention lancée par l’État et l'ADEME ( Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) en 2011 inscrit une entreprise dans une démarche d'engagement quand à la qualité de ses prestations, et lui en permet la reconnaissance auprès des particuliers.

 

Les compétences et prestations de l'entreprise visant le RGE ou souhaitant le renouveler sont contrôlées par un organisme accrédité à partir d'un certain nombre de critères :

 

  • au moins un référent technique par établissement et domaine d'activité est tenu de suivre une formation agrée pour la validation des compétences.

  • le contrôle des compétences et références de l'entreprise : capacités professionnelles, techniques et financières permettant la conception et la réalisation de travaux de qualité.

  • le professionnel doit justifier du respect de ses obligations administratives et légales, entre autre de sa garantie décennale.

  • un audit de chantier ( contrôle de la réalisation du chantier) est effectué par l'organisme agrégateur.

 

Les organismes agrégateurs sont indépendants et répondent eux même à de nombreuses exigences (références, compétences, audit). Ils sont soumis à l’accréditation du COFRAC ( comité français d'accréditation). Une charte commune et une convention avec l’État encadre les exigences et signes de qualité qu'ils doivent contrôler auprès des entreprises faisant la démarche d'obtention du RGE.

 

La mention RGE d'un professionnel, vous l'aurez compris, vous assure de la reconnaissance de la qualité de son travail et de son statut sur bon nombre de points. Mais pas que...

En effet, à compter du 1er septembre 2014, le bénéfice des aides de l’État au financement des travaux de rénovations et d'économie d’énergie est conditionné au fait que les travaux soient réalisés par des entreprises RGE. Il s'agit principe d'éco-conditionnalité.

Seule une entreprise qualifiée RGE vous permettra donc de bénéficier de l'Eco Prêt à Taux Zéro ( ECO-PTZ ) et du Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique ( CITE ).


 

La mention RGE, est délivré par un organisme fonction des types de travaux ou prestations concernées.

En isolation , il s'agit du RGE délivré par Qualibat : pour les travaux relatifs à l’efficacité énergétique (bouquets de travaux, mention efficacité énergétiques sur des qualifications travaux isolés et rénovation énergétique offre globale) ;

RGE par Qalifelec pour les travaux électriques en matière d'efficacité énergétique et d'installation des énergies renouvelables, RGE par Qualisol pour les installateurs de solaire thermique, RGE Qualibois pour les installateurs de bois énergie, et bien d autres encore : QualiPV , Certibat , Cequami, Qualipac...

Une même entreprise, exerçant plusieurs activités aura donc des mentions RGE délivrées par plusieurs organismes. Et devra avoir obtenu cette mention dans chacun des domaines concernant vos travaux si vous souhaitez bénéficier des aides de l’État.


 

Vous pouvez vérifier la mention RGE d'un professionnel sur le site du gouvernement :

http://renovation-info-service.gouv.fr/trouvez-un-professionnel


 

Chez Eco'Logis Isolation, nous sommes reconnus RGE Qualibat depuis 2013.


 


 


 


 


 

 

 

Ecrivez votre article ici...


Réalisation & référencement   |   Ce site a été proposé par la CAPEB   |   Site référencé sur Bonjour Artisan

Connexion